Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Vous êtes ici :   Accueil » Le retourneur de PL
  
Connexion

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
5TfEEx
Recopier le code :


  176566 visiteurs
  2 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 376 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Tutoriels
Dossiers en stock
 ↑  
Sur La Toile
Liens utiles
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
5TfEEx
Recopier le code :
348 Abonnés

RMS, l'entreprise qui vous retourne les camions !

Raimbault Machines Spéciales, installée à La Ferrière-de-Flée, a conçu une machine unique pour faciliter la vie sur les chantiers. Zoom sur une boîte discrète, mais efficace.

http://www.entreprises.ouest-france.fr/sites/default/files/imagecache/detail-article/2015/01/ag55_1942324_2.jpg43.jpg

Bien planquée au rez-de-chaussée du château de La Ferrière-de-Flée, la société RMS, créée en 1999, conçoit ce qui n'existe pas. Enfin, ce qui n'existe pas encore.

« C'est vraiment ce qui caractérise les machines spéciales, précise son gérant, Jacky Raimbault. Du matériel spécifique, qu'on ne trouve pas dans le commerce, pour des besoins spécifiques. » Du sur-mesure, en somme. Et ce, dans de nombreux domaines.

« L'industrie automobile, les travaux publics, l'agroalimentaire, le nucléaire, la chimie... » Bref, RMS répond à toutes les demandes. « On accepte des challenges, résume le patron. C'est pour ça que nous sommes connus, d'ailleurs. »

Un bébé de 35 tonnes

Connus des plus grosses entreprises françaises, comme Areva (nucléaire) ou Eiffage (travaux publics), par exemple. Eiffage qui a d'ailleurs réceptionné, la semaine dernière, le nouveau-né de RMS.

Un bien beau bébé de plus de 35 tonnes. Une colossale plateforme tournante, en fait, qui permet aux plus volumineux camions de faire aisément demi-tour sur les chantiers.

« Pour y accéder et livrer les matériaux, par exemple, il arrive que les chauffeurs fassent marche arrière pendant cinq kilomètres », poursuit Jacky Raimbault. Pas vraiment pratique, encore moins sécurisant. Sans compter la perte de temps...

Avec le « retourneur », ce genre d'écueil est contourné. « Il se hisse, tout seul, sur un porte-char (1), ce qui n'avait jamais été fait. Les camions montent sur ses rampes d'accès et, grâce à un système de vérins, la plateforme s'élève et pivote à 180 degrés pour permettre au véhicule de repartir... en marche avant. »

« Il a fallu innover »

Il fallait y penser. Les quatre ingénieurs de RMS (cinq salariés au total), dont Jacky Raimbault, l'ont fait. « Nous avons conçu la machine, nous l'avons montée, câblée, réglée et testée dans un local de mille mètres carrés, près d'Angers. La fabrication en elle-même a été sous-traitée à des entreprises locales. »

Le tout a quand même nécessité un an et demi de travail. « Il a fallu innover », résume sobrement le patron. Et trouver des solutions aux problèmes qui se posaient, comme la résistance des matériaux ou la pression au sol. « Ce fut un beau défi. »

Source : Ouest-France.


Date de création : 28/01/2015 @ 07:13
Catégorie : Dossiers en stock - Innovations
Page lue 1522 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » Le retourneur de PL